Zoom sur le lit Montessori : ses avantages et inconvénients

L’arrivée de bébé, c’est un moment magique pour tous les parents. Cependant, s’en occuper requiert de grandes responsabilités et la connaissance des équipements à disposer chez soi. Au cours de ses premiers mois, votre bout’choux va passer son temps à dormir. Le sommeil est d’ailleurs la principale activité des nourrissons. Il s’impose dans ce cas d’aménager un espace où l’enfant se sentira à l’aise et en sécurité. Depuis quelques années, le lit Montessori figure comme la meilleure alternative pour une telle requête.

Le concept du lit Montessori

Selon Maria Montessori, les parents ne doivent surtout pas obliger leur enfant à dormir à telle ou telle heure. Chaque bébé trouve le sommeil lui-même lorsqu’il se sent suffisamment fatigué. Dans le cas où il ne veut pas encore se coucher, il devrait avoir la liberté d’exploiter son entourage. Ce point de vue peut parfois nuire à la vie des mamans et des papas qui ont aussi besoin de repos. Afin de trouver un bon équilibre, on s’attend toujours à ce que notre petit ange aille au lit à la fin de la journée pour que l’on puisse se détendre un peu. Pour y arriver, l’installation d’une chambre bébé avec un lit Montessori serait une bonne idée. Ce dernier respecte bien l’indépendance de chacun. Une fois dans la pièce, votre enfant ne dort pas obligatoirement, il peut s’amuser, jouer… Mais il y reste et ne vous dérange pas.

Le principe de Montessori consiste à laisser le bébé vivre librement dans sa chambre. Avec l’escabeau Montessori par exemple, on favorise la mobilité de l’enfant. Bien plus qu’un marchepied, cet accessoire aide votre petit à avoir du courage et de l’indépendance. C’est à peu près la même chose avec le lit. D’ailleurs, une des plus grandes spécificités de ce lit est qu’il vous permet de mettre à la disposition de votre bout’choux un lit où il peut se coucher quand il le souhaite. Lorsqu’il grandit, il commence à sortir et entrer dans le lit tout seul, sans l’assistance de sa maman.

Les points forts du lit Montessori

La liberté, non seulement pour le bébé, mais également pour les parents

Le premier avantage à tirer de l’usage du lit Montessori est qu’il offre une liberté au bébé et aux parents. Chacun peut se reposer à son envie. L’enfant a la possibilité de jouer avant de dormir. Alors que les parents se retrouvent dans l’intimité.

Pour organiser la chambre de votre petit sur le principe du lit Montessori, mettez en place un matelas qui lui permette de se coucher seul. Afin qu’il ne risque pas de tomber ou de se blesser, on privilégie donc le matelas installé sur le sol. Même si votre petit ne vous réclame pas encore quoi que ce soit, pensez également à son confort. Puisqu’à un certain âge, votre enfant risque de faire pipi dans son lit, n’oubliez donc pas le protège oreiller imperméable. Ainsi, il ne sent pas les mauvaises odeurs sur sa tête jusqu’au matin. De temps en temps aussi, purifiez votre maison, principalement cette pièce où dort votre petit.

un lit montessori

Si vous optez pour le lit Montessori, vous devez tout de même aménager dans la chambre de votre enfant un coin jeu. Lorsqu’il grandit, avant de se coucher, il peut dans ce cas s’amuser. Pensez à coller sur les murs des papiers avec des dessins colorés.

Favorise le développement de l’enfant

Le second avantage de la méthode Montessori, c’est qu’elle assure un meilleur développement de votre enfant. Il découvre facilement le monde dans lequel il se trouve. Que cela soit sur le plan physique ou le psychique, votre bout’choux s’adapte rapidement à son entourage.

Avec l’usage du lit Montessori, vous n’allez pas négliger votre petit ange. Vous pouvez participer à son endormissement ou jeter un coup d’œil dans sa chambre de temps en temps. Par exemple, instaurez un moment de lecture avant la tombée de la nuit, puis laissez-le tranquillement. Vous bénéficieriez d’un instant unique avec votre bébé.

Quelques points faibles du lit Montessori

Le souci avec le lit Montessori est qu’au début, votre enfant rencontre des difficultés à se séparer de vous. Durant l’apprentissage, il peut également arriver qu’il vienne vous voir de nombreuses fois avant de comprendre par lui-même le moment du coucher. Et malgré les mesures de sécurité, tout accident risque de se produire puisque votre petit ne se trouve pas à votre côté, il n’est pas encore conscience de ce qu’il fait.

Je suis Henri et depuis tout petit, je suis un grand passionné par tout ce qui touche à la maison et au jardin. C'est tout naturellement que le bricolage occupe une place importante dans ma vie et j'adore présenter mes idées déco ou m'inspirer de ce que font les autres ! C'est pourquoi je partage ici sur mon blog perso, mes passions.

Achachichou