Choisir un carrelage de sol : quels critères prendre en compte ?

De nombreuses raisons poussent les usagers à opter pour du carrelage au sol. Il est notamment connu pour être plus durable et facile d’entretien. Mais au vu du large choix qui attend les consommateurs sur le marché, il est plus prudent de se pencher sur des aspects plus spécifiques afin d’acheter le plus adapté. Le futur emplacement du carrelage, l’aspect antidérapant, la forme et les dimensions, le matériau de fabrication, la résistance… autant de critères auxquels on doit s’intéresser.

Pour l’intérieur ou l’extérieur ?

Le carrelage du sol diffère quelque peu de celui à coller au mur surtout dans un environnement souvent humide comme la cuisine, la salle de bain et l’extérieur. Afin de garantir la sécurité de la maisonnée, les industriels conseillent d’opter pour un carrelage antidérapant dans la salle de bains et au bord de la piscine. Dans votre choix de carrelage de sol, donnez la priorité aux carrelages classés B ou C d’adhérence élevée. Les passants pourront aller et venir sur ces sols mouillés pieds nus ou revêtus de chaussures de sécurité sans craindre d’y glisser.

Les revêtements extérieurs seront plus étanches et résistants que ceux d’intérieur. Il existe également des distinctions entre les carrelages destinés aux foyers domestiques et ceux pour les lieux publics. Ces derniers par exemple sont conçus de manière à supporter un trafic plus important.

Le matériau

Du matériau découlent la texture et l’esthétique du carrelage. On en répertorie trois sur le marché :

  • la plus courante, la céramique : le grès céramique ou émaillé, connus pour leur robustesse à toute épreuve et leur étanchéité. Il est cela dit fortement déconseillé de poser du grès émaillé dans la cuisine. En faisant tomber des objets lourds dessus ou en déplaçant souvent les chaises et la table, vous risqueriez de le fissurer rapidement.
  • la terre cuite : elle regroupe les carreaux de ciment ou encore l’argile cuite. Ce type de carrelage est réputé écologique et durable. Toutefois, avec le temps il devient poreux et amasse de la mousse si vous l’installez à l’extérieur. Il a donc besoin d’un entretien fastidieux et régulier.
  • la pierre naturelle : y figurent le granit, l’ardoise, ou encore le marbre. Son principal bémol ? Son prix plus élevé. La pierre requiert également un traitement spécial et à cause de sa lourdeur, elle n’est pas très adaptée pour des appartements à l’étage. Du reste, elle se montre plus tenace que la plupart.

carrelage sol choix

La résistance

La robustesse du carrelage déterminera l’endroit où vous pourrez le poser. La norme PEI par exemple traduit la quantité de passages supportée par votre carrelage sur une durée bien définie. Les performances vont de II (modéré) à V (intensif pour les couloirs et centres commerciaux), en passant par le III (normal pour les logements) et le IV (passage important).

Les carrelages de sol passent par plusieurs tests avant d’être mis sur le marché. Il leur est attribué des indices de résistance et d’imperméabilité selon leurs caractéristiques et leur qualité. La norme UPEC définit la solidité même du carrelage et s’il restera intact au cas où vous feriez à titre d’illustration tomber une casserole dessus ou le fouleriez en talons aiguilles. Cela concerne également sa résistance à l’eau et aux produits de nettoyage (eau de Javel et autres). Ces critères vont de 0 à 4.

La résistance aux rayures n’en fait pas partie. Elle est mesurée par une tout autre valeur (l’échelle de Mohs de 5 à 10) dont la moyenne se situe à 8.

La taille et la forme

La taille du carrelage compte dans le sens où toutes les dimensions ne sont pas compatibles avec toutes les pièces. Il en existe des carrés, des rectangulaires et même dans d’autres formes géométriques. Pour une superficie moindre, des carreaux de petite taille conviennent davantage, donc du 10*10 cm. Cette valeur augmente au fur et à mesure que la pièce s’agrandit jusqu’à atteindre les 60*60 cm.

carrelage sdb

Le carrelage imitation bois gagne de plus en plus de terrain de nos jours. Il se présente plutôt sous une forme rectangulaire de 20 à 30*120 cm. Dans un appartement aménagé sur mesure, découper les carreaux à l’aide d’une disqueuse permettrait d’obtenir les dimensions exactes proprement et sans gâchis.

Il est courant de mélanger des carrelages de sol de différentes tailles et formes afin de distinguer par exemple la cuisine ou la salle à manger du salon dans un espace ouvert : hexagones, en écailles de poisson, losanges ou encore octogones… rien n’arrête l’imagination des designers. L’épaisseur étant directement reliée à la durabilité du revêtement, un modèle épais de 10 mm peut déjà être qualifié de fiable.

Je suis Henri et depuis tout petit, je suis un grand passionné par tout ce qui touche à la maison et au jardin. C'est tout naturellement que le bricolage occupe une place importante dans ma vie et j'adore présenter mes idées déco ou m'inspirer de ce que font les autres ! C'est pourquoi je partage ici sur mon blog perso, mes passions.

Achachichou